INFO FLASH

Info n° 4

Info flash : débriefing de la manifestation du 27 mars.


Nous vous informons que les objectifs de la manifestation étaient d’interpeller les politiques et la population sur l’ubérisation de la société. Et pour cela, il fallait faire le Buzz et en même temps, frapper fort en demandant la démission de Smet. Et pour cela, nous avons manifesté sur tout le Ring. Nous vous rappelons qu’aucune réunion n’avait été programmée avec les politiques. A 10h30, comme tout se passait très bien, nous avons décidé de demander à la police de prendre contact avec le Ministre Président Rudi Vervoort. La police a répondu que le Ministre Président était fort occupé au Parlement  (au sujet de la réforme des allocations familiales). Nous avons alors répondu que si le Ministre n’a pas le temps pour nous, nous ne partirions pas. A 11h15, nous avons eu la confirmation que le Ministre Président allait venir en urgence à 12h à l’heure de table pour nous rencontrer et qu’il avait 15 min à nous consacrer. J’ai alors envoyé un sms à 11 :19 aux responsables pour leur confirmer le rendez-vous avec Vervoort à 12h.


Comme personne ne se manifestait à 12h et suite à la demande de Mr Vervoort, nous avons dû entrer pour que la réunion ait lieu.


Je vous rappelle que certaines associations ont rencontré Vervoort lundi 26 mars à 10h et se sont fait passés pour les organisateurs de la manifestation, alors que la FeBeT n’y a même pas été conviée ?! Et comme vous l’avez constaté, nous n’avons pas réagi à ces agissements pour la seule et unique raison d’éviter la polémique.


Comme vous le savez, nous avons communiqué que nous allions manifester jusqu’à ce que Smet dégage. Après réflexions, discussions et l’évaluation du pour et du contre et le fait que Smet n’aurait jamais démissionné ce jour ni les jours suivants car vous et nous le connaissons, nous avons décidé d’écourter la manifestation pour les raisons suivantes :


 

  • Jusqu’à 12h tous les médias étaient en notre faveur voir lien 1, voir lien 2, lien 3.

     
  • La majorité des navetteurs bloqués dans la manif nous soutenaient voir lien .

     
  •  Pascal Smet n’a pas communiqué et s’est caché alors que Bruxelles était paralysée, ce qui est un échec cuisant pour lui.  Voir lien 1, voir lien 2  lien 3, lien 4.

     
  •  Pas d’incidents à déplorer.

     
  •  A la veille de la manif, le PS est sorti avec une pétition contre l’ubérisation voir lien.


 

  • Le Ministre Didier Gosuin est sorti, a défendu le secteur mais dans la même phrase dit que le secteur est en train de scier la branche sur laquelle il est assis !! Voir lien

     
  • Le Ministre Président a répondu et a communiqué dans la presse à 13h nos revendications. Et nous a demandé d’arrêter la manif. Voir lien



Chers collègues, après tous ces éléments que nous vous avons répertoriés, nous ne pouvions pas rester bloquer Bruxelles parce que tel ou tel représentant n’a pas pu arriver à une réunion ? Allons-nous rester et bloquer la ville pour bloquer tout simplement (vous avez vu le résultat vers 16:30 !!)??

Comme dit le proverbe :


‘’ Un compromis, c’est l’art de couper un gâteau de telle manière que chacun pense avoir la plus grosse part. ‘’


Si nous avions constaté que nous n’avions pas été écoutés, nous serions resté jusqu’au finish !!!


Nous sommes désolés pour tous nos collègues étrangers  de ne pas les avoir attendu, mais les choses se sont passées tellement vite que nous n’avions pas d’autre choix que de disloquer la manif.


Nous avons pris de très grand risque du fait que c’est la FeBeT qui a déposé le préavis de manifestation et nous étions les seuls organisateurs aux yeux des renseignements généraux de la police. Et je rassure nos membres et sympathisants qu’en cas de PV, ils sont conviés à prendre contact avec nous.


Je rappelle et insiste que certaines associations ont rencontré le ministre AVANT la manif et AUSSI APRÈS la manifestation, qu’est-ce qu’ils ont obtenu de plus que vous ? Je vous rappelle que la mobilisation appartient à tous les participants, qu’il soit un tout petit indépendant avec un taxi ou un salarié ou un patron d’écurie ! La FEBET est uniquement un intermédiaire sans but lucratif ! Et sans vous, il n’y a pas de FEBET.


La FeBeT peut vous défendre auprès des pouvoirs publics ! Mais elle ne peut pas commencer à vous défendre les uns contre les autres ! Le secteur est uni aussi, ne laissez pas des opportunistes sans bilan vous arracher vos acquis !


Nous espérons avoir répondu à vos questions et sachez que la FEBET sera toujours là pour défendre vos intérêts et celui des usagers.


FeBeT


Khalid